Ambatondrazaka



Ambatondrazaka : la capitale de l’Aloatra-Mangoro

 

Située à moins de 3 heures de route de Moramanga, la ville d’Ambatondrazaka est le berceau de la culture de riz à Madagascar. Capitale de l’Alaotra-Mangoro, elle offre aux visiteurs un panorama exceptionnel, entre lac et rizières.

Une vaste plaine rizicole

ambatondrazaka-culture-riz

Pour les touristes en quête de dépaysement total, Ambatondrazaka se veut être la destination malgache de prédilection. La ville est effectivement nichée sur une vaste plaine rizicole entourée de petites collines. Au-delà de ce beau paysage, c’est un séjour au cœur de la culture malgache que les visiteurs s’offriront. Madagascar est en effet un pays où le riz fait partie intégrante de la culture. C’est à Ambatondrazaka située à près de 160 kilomètres de Moramanga qu’il est autorisé d’observer les plus vastes rizières du pays, lui valant le surnom de « grenier à riz ». Les voyageurs ne manqueront pas de s’émerveiller face à ces rizières à perte de vue.

Destination malgache du trekking

trekking-ambatondrzaka
Photo – Oceane Aventures

Autre particularité faisant la renommée de la ville d’Ambatondrazaka, c’est qu’elle fait aujourd’hui office de point de chute de prédilection pour les adeptes de trekking. Parcourir 280 kilomètres entre le grenier à riz et Antananarivo, en passant par Anjozorobe invite à vivre une expérience d’exception. C’est entre les forêts denses, les plaines alluvionnaires et les collines de plusieurs centaines de mètres d’altitude que les amoureux de la randonnée pédestre découvrent cette région d’une beauté naturelle insoupçonnée et les petits villages situés loin  de la civilisation. Un détour sur le Lac Aloatra s’impose, une des principales curiosités de la région.

Le Lac Alaotra dans toute sa splendeur

lac-alaotraLe Lac Alaotra est effectivement un point d’eau impressionnant, niché à 750 m d’altitude. Il s’étend sur près de 45 000 hectares et compte 23 000 hectares de marais. Le lac demeure à ce jour le plus vaste du pays et tient une place importante dans la vie de la population de la région, dans la mesure où il leur permet aujourd’hui de cultiver près de 80 000 hectares de rizières. Le Lac Alaotra est aussi connu pour ses eaux poissonneuses, faisant vivre les quelques villages de pêcheurs avoisinants. Néanmoins, à lui-seul le lac se suffit pour offrir un décor exceptionnel à la région.