Parc National Zahamena



Le Parc National de Zahamena

Proche du Lac Aloatra, à 20 km à vol d’oiseau, le Parc National de Zahamena se situe à une cinquantaine de kilomètres au Nord-Ouest de la ville de Toamasina. Le complexe d’aires protégées se compose du parc et d’une Réserve Naturelle Intégrale, faisant partie des sites classés Patrimoine Naturel Mondial. Niché entre 200 et 1 600 m d’altitude, le parc s’étend sur près de 64 400 ha, avec pour vocation de conservation exclusivement.

Une faune et une flore d’une richesse unique

Pour des visites guidées du Parc National Zahamena, il faut se rendre au bureau du parc à Antanandava. Berceau d’une richesse unique de la faune et de la flore malgache, le parc abrite le fameux « arbre rouge » lui ayant donné son nom « Zahana Mena ». Le parc abrite également 13 espèces de lémuriens, dont l’Indri Indri communément appelé « Babakoto » par les locaux, 62 espèces d’amphibiens, 46 espèces de reptiles, 29 espèces de poissons, 112 espèces d’oiseaux et 425 espèces d’insectes. Du côté de la flore, peuvent y être observées 22 espèces de palmiers, 60 espèces d’orchidées et plus de 510 espèces de plantes ligneuses.

Deux circuits de découverte

Pour découvrir le parc dans toute sa splendeur,  deux circuits sont proposés aux visiteurs. Pour les plus aventuriers, le circuit de Bemoara est un circuit difficile divisé en deux étapes, à savoir la première reliant Ankosy à Bemoara, soit près de 3 h de marche pour aller à la rencontre des lémuriens et des différentes espèces d’oiseaux, tout en profitant d’une vue panoramique sur le Lac Aloatra et d’une baignade dans une belle piscine naturelle. La deuxième étape relie quant à elle Bemoara et la chute sacrée d’Andranimitsangana culminant à plus de 80 m de haut, une randonnée de 5 km. Facile d’accès, le circuit Ambarihely permet d’avoir un vue d’ensemble sur la faune et la flore locale, un circuit en boucle de 5 km de sentier.

Point de départ de treck

Enfin, le parc national Zahamena se veut également être le point de départ idéal pour les amateurs de treck. Le treckking permet de plonger dans une forêt dense humide, en passant par les plaines rizicoles, jusqu’à la ville d’Ambatondrazaka ou en direction de Vavatenina pour rejoindre la côte Mahambo. Durant le treck, ce sont des paysages plus surprenants les uns que les autres  qui défilent.